Accueil Rando-Trek Trekking en Patagonie : récit de voyage.
Accueil Rando-Trek Retour album photo Patagonie

Une destination rêvée depuis longtemps se concrétise grâce à Christian qui a concocté un périple de 3 semaines dans cette contrée de l'hémisphère austral. Notre groupe sera imposant, c'est 17 randonneurs qui souhaitent en « découdre » avec la Terre de feu !
Après un rapide passage à Buenos Aires c'est à Ushuaia, 54° 48' de latitude sud, la ville la plus australe au monde que commence ce périple de 3 semaines en Patagonie, région partagée entre l'Argentine et le Chili. Ushuaia est située sur l'île de la Terre de Feu et est bordée par le canal de Beagle qui permet aux bateaux de relier les Océans Atlantique et Pacifique sans passer le difficile cap Horn. Les 3 jours passés à Ushuaia m'auront permis d'observer les lions de mer sur les îles rocheuses du canal de Beagle et de faire 2 randonnées. L'une dans la lagune Esmeralda où les castors ont été réintroduits et où ils sont maintenant trop nombreux et occasionnent quelques dégâts. Quelques averses de neige me rappellent le climat quasi polaire. L'autre dans la baie d'Ensalda (Parc national de la Terre de Feu) d'où l'on peut voir les sommets alentour que sont les monts Martial et Olivia.
Agrandir
Agrandir C'est en bus que je rejoins Puerta Arenas (Chili) après plus de 600 km de route depuis Ushuaïa alors qu'à peine 300 km séparent ces 2 villes à vol d'oiseau. Le trajet durera une journée entière, la route n'étant pas asphaltée d'un bout à l'autre, le passage du canal de Magellan obligeant un passage par ferry et les douaniers chiliens étant quelque peu pointilleux. Une petite balade dans la réserve nationale Magallanes qui domine la ville permet d'avoir un point de vue intéressant sur Puerta Arenas et le canal de Magellan. Un vent violent compliquera cette balade en nous jetant plusieurs fois au sol ! Je me promènerai également sur la très belle plage de sable de Puerta Arenas où pas un baigneur ne daigne se montrer.
Le lendemain nous ferons un halte sur un site de nidification des manchots à « Turis Otway ». Depuis des millénaires les manchots viennent se reproduire dans cette baie et bénéficient maintenant d'un site protégé, c'est donc de loin que nous observerons les oeufs, la couvaison et les petits déjà nés au milieu d'une belle cacophonie.
250 km de bus plus loin, c'est Puerto Natales qui me permet de rejoindre le parc national des Torres del Paine. C'est ici que je débute un trek de 4 jours. Une courte traversée du « Lago Grey » nous mène au pied du glacier « Grey » et une randonnée sur la moraine me permet d'aller toucher la glace. Après une nuit au refuge « Grey » nous longeons le « Lago Grey » avec de magnifiques vues sur les sommets des « Torres del Paine » et sur le « Lago del Toro » pour arriver au refuge de « Paine Grande ». Le lendemain nous irons jusqu'au refuge de « Los Cuernos » en prenant le temps de remonter la « Vallée des Français » jusqu'au « Camp des Britanniques » et en admirant les majestueux glaciers suspendus. Le jour suivant nous terminons ce trek à « Las Torres » avec, là encore, une incursion dans la « Vallée Ascensio » jusqu'au « Camp des Japonais » et même au delà apprenant après coup qu'il est interdit de dépasser le « Camp des Japonais » sauf aux expéditions autorisées... Agrandir
Agrandir C'est encore une liaison de 350 km pour rejoindre El Chalten pour le second trek (6 jours) dans le massif du Fitz Roy. Lors de cette liaison les douaniers argentins ne nous retiendrons que quelques minutes le temps d'apposer les tampons nécessaires sur le passeport à la page des tampons d'Ushuaïa (à ma demande !). Ces étapes de liaisons sont aussi l'occasion de traverser les immenses étendues de pâturage que l'on appelle la « Pampa » avec des kilomètres et des kilomètres de pâture et de temps à autre une estencia (la ferme agricole locale). Avant El Chalten une étape d'une journée à El Calafate est consacrée aux glaciers. C'est en passant la journée sur un bateau que nous observerons de très prés les glaciers « Upsala », « Spegazzini » et « Perito Moreno » ce dernier étant le plus connu et le plus imposant avec son énorme front sur le lac Argentino où l'on ne se lasse pas d'admirer les reflets bleus d'une glace (multi)millénaire très pure avec laquelle j'ai exceptionnellement rafraîchi mon whisky !
El Chalten, une petite bourgade qui ne semble exister que par le tourisme, c'est ici que chaussures au pieds nous débutons notre second trek. Le 1er jour nous amène au « Lago Torre » et au « C.B. De Agostini ». De la moraine du glacier « Torre » et avec une météo de rêve nous bénéficions d'une vue exceptionnelle sur les « Cerro Torres » et je passerai la journée du lendemain à les photographier sous toutes les lumières et sous toutes les coutures. Le 3 ème jour nous rejoignons le « C.B. Capri » à coté du lac éponyme en longeant les « Lago Hija » et « Lago Madre ». Le jour suivant fut certainement le plus beau avec une superbe randonnée jusqu'au « Lago de Los Tres » au pied du Fitz Roy. Là encore le soleil est de la partie est outre le Fitz Roy la vue sur les pics « Poicennot, Rafaël et St Exupery » est magnifique. Le « Lago de Los Tres » est un lac glacière situé à 1170 m d'altitude dans un paysage équivalent à ce que l'on peut trouver dans les Alpes à 3500 m. Le lendemain une longue étape nous mène de « C.B. Capri » au refuge de « Piedra del Fraile » avec de belles vues sur le glacier « Piedras Blancas » et le pic « Electrico » nommé ainsi pour ses pierres de couleur rouge et noire. Le lendemain, une petite balade vers le « Lago Pollone » et le glacier du même nom ne permettra qu'une observation partielle. Les nuages et la neige sont revenus et l'horizon est plutôt bouché ! Agrandir
Agrandir Nous revenons ensuite sur El Calafate avec un arrêt à « La Leona » connue pour avoir abritée un temps Butch Cassidy et Sundance Kid avec là encore une petite balade dans la forêt pétrifiée toute proche où ce ne sont plus les glaces qui sont multimillionaires mais les arbres.
Une soirée calme dans une estancia proche d'El Calafate me permet d'observer les nombreux oiseaux présents sur le lac « Argentina » avec entre autres des flamants roses.
Les 3 semaines sont passées bien vite, l'heure est venue de rejoindre Buenos Aires et l'Europe. Avec un bon millier de photos à revoir, histoire de « digérer » ce magnifique périple avec ses lumières et ses ciels inconnus sous nos latitudes.
Retour album photo Patagonie

Webmestre : Didier Duval
Créé : 09 Janvier 2011
http://www.rando-trek.com