Accueil Rando-Trek Trekking Sicile et îles Eoliennes : récit de voyage.
Accueil Rando-Trek Retour album photo Sicile

Agrandir Il y a bien le Puy-de-Dôme, mais pour voir des volcans il y a mieux que ceux éteints depuis plusieurs centaines de milliers d'années. La France ne compte des volcans actifs qu'en dehors de la métropole soit assez loin, les plus de prés de nous sont en Sicile et dans les îles Eoliennes, c'est une destination qui mêle mer et montagne car il ne faut pas s'y tromper l'Etna avec ses 3340 mètres d'altitude doit être considéré comme telle.
En une semaine sur les Eoliennes j'ai pu découvrir les volcans Vulcano et Stromboli et l'île de Lipari.
Arrivé sur l'île de Lipari le dimanche de Pâques à midi j'ai assisté à la procession qui voit le Christ et Marie se retrouver sur le port, qu'une foule compacte a envahi, à la suite de quoi un feu d'artifice est tiré. Un feu d'artifice, à midi, ça fait autant de bruit que la nuit mais pour les effets de lumière c'est pas l'idéal, mais le liparois y tient c'est dans l'ordre des choses semble-t-il.
Après une petite balade sur Lipari où l'on peut y voir les traces d'un très ancien cratère je prends le ferry pour la petite traversée jusqu'à Vulcano. D'un altitude de 500 m l'ascension est facile quoique raide par endroit. Du sommet on peut observer, par temps clair, l'ensemble de l'archipel des Eoliennes.
Vulcano est un volcan endormi qui laisse échapper des gaz soufrés. Le vent permet d'éviter les fumerolles et d'admirer de très jolis cristaux de soufre.
Une petite traversée en ferry et après escale à Salina et Panaréa j'arrive à Stromboli. Stromboli est une île volcan, on y trouve 2 villages (Ginostra et Stromboli) de part et d'autre de l'île. Très peu de voiture de par l'étroitesse des rues mais un nombre important de Vespa.
Stromboli est un volcan actif. En avril 2007 l'approche du cratère est interdite pour raison de sécurité, je n'ai pu observé le cratère que de loin et ce que l'on en voit est un impressionnant tumulte de roches. De gros panache de fumée en sorte presque continuellement et de petites pierres roulent sans discontinuer sur la « Sciara del fuoco » Le tour de l'île en zodiaque m'a permis d'aller admirer l'ilot de Strombrolicchio.
Agrandir
Agrandir Pour les îles, si vous avez le temps préférez le ferry qui vous laissera le temps de profiter de la traversée en extérieur à l'aliscafe plus rapide mais où vous serez enfermés.
Retour en Sicile pour « le gros morceau » du voyage : l'Etna.
J'en ai fait pratiquement le tour complet à l'altitude de 1800 mètres. On peut ainsi contempler les immenses coulées de laves qui se forment à chaque éruption, voir avec quelle puissance la lave balaye tout sur son passage et où la végétation met bien du temps à reprendre ses droits, faire quelques incursions dans des tubes laviques, observer tout le système effusif du volcan et profiter des refuges non gardés pour les bivouacs.
En avril la neige est encore présente et les nuits sont fraîches à cette altitude.
Ensuite un peu de repos à l'extrême sud de la Sicile, petite balade dans la réserve naturelle de Vendicari qui voit passer de nombreux oiseaux migrateurs,baignade.
Les visites de Noto et Syracuse, 2 joyaux architecturaux et historiques qui valent le détour.
Une première approche réussie des volcans. Les îles Eoliennes dans leur superbe écrin bleu, Vulcano et le soufre, Stromboli et ses fumées impressionnantes, l'Etna et sa masse imposante. Il n'a manqué qu'une petite coulée de lave pendant le séjour et un peu moins de neige sur l'Etna afin de pouvoir accéder au sommet.
Agrandir
Retour album photo Sicile

Webmestre : Didier Duval
Créé : 27 Mai 2007
http://www.rando-trek.com